Partager

Actualités

  • Envoyer cette page par courriel.
  • Afficher la version PDF de cette page (nouvelle fenêtre).
  • Agrandir la taille du texte.Reinitialiser la taille du texte.Réduire la taille du texte.
08/11/2018
Communiqué
Information financière au 30 septembre 2018 - Solide performance, perspectives annuelles confirmées

Faits marquants des neuf premiers mois de 2018

- Solide performance depuis le début de l’année :

  • Croissance de la production : +11,0% (+11,5% à change constant)
  • Croissance organique : +2,4%
  • Acquisitions « bolt-on » : 4 sociétés acquises à ce jour, représentant une production annualisée totale de 91 millions d’euros
  • Marge d’EBITA du Groupe : 5,3%, en légère hausse par rapport aux neuf premiers mois de 2017 pro forma (5,2%)

- Perspectives pour l’ensemble de l’exercice 2018 confirmées :

  • Croissance de la production de plus de 7.0% à taux de change constants
  • Marge d’EBITA à 6.0% ou plus
  • Cash conversion d’environ 100%
  • Levier financier(1) de 3,1x en fin d’année

 

 

 

 

(1) Dette nette / EBITDA pro forma
(2) Incluant toutes les acquisitions réalisées en 2017, comme si elles avaient été consolidées dès le 1er janvier 2017
(3) Retraité conformément à la norme IFRS 5 et de façon homogène avec les données publiées pour l’ensemble de l’année 2017

Commentant les résultats des neuf premiers mois de l’année, Gauthier Louette, Président-directeur général de SPIE, a déclaré : « La solide performance de SPIE au cours des neuf premiers mois de l’année est conforme à nos attentes, et nous confirmons nos objectifs annuels en termes de croissance de la production, de marge d’EBITA et de réduction de notre levier financier. Tant en France qu’en Allemagne, nous bénéficions d’un bon positionnement stratégique et d’une forte demande pour nos services et les perspectives pour la fin de l’année demeurent solides. Nos activités au Royaume-Uni, rationalisées, se montrent résilientes et la croissance repart dans notre pôle Pétrole-Gaz. Je suis extrêmement confiant dans la qualité de notre positionnement, sur un marché qui bénéficie de puissants moteurs de croissance à long terme. »

Production des neuf premiers mois de 2018

La production du Groupe s’est établie à 4 771,0 millions d’euros pour les neuf premiers mois de 2018, en hausse de +11,0% par rapport à la même période de 2017, dont +2,4% de croissance organique. Au troisième trimestre 2018, la production du Groupe a progressé de +3,8%, dont +0,5% de croissance organique.

 

 

 

 

 

 

(1) Retraité conformément à la norme IFRS 5 et de façon homogène avec les données publiées pour l’ensemble de l’année 2017
(2) Cession des activités de services aux réseaux de lignes électriques aériennes au Royaume-Uni, réalisée en juin 2018. Consolidées sur l’ensemble des neuf premiers mois de l’année en 2017 et seulement jusqu’en juin en 2018

France

La production du segment France a progressé de 5,2% sur les neuf premiers mois de 2018. La croissance provenant des acquisitions s’est établie à +4,2%, reflétant principalement la contribution des activités françaises de SAG ainsi que celle de S-Cube, société spécialisée dans l’ICT, acquises en 2017. Dans un environnement de marché favorable, la croissance a été soutenue dans les infrastructures de télécommunication, les activités industrielles et les services liés aux technologies de l’information et de la communication. Parallèlement, nous avons continué de réduire de façon proactive notre activité dans l’installation tertiaire, à travers une sélectivité élevée dans la prise de contrats. La croissance organique sur neuf mois est ressortie à +0,9% avec un troisième trimestre à -1.7%, reflet d’une base de comparaison plus élevée et de notre sélectivité dans l’installation tertiaire. Nous anticipons un quatrième trimestre positif, déjà bien visible à fin octobre, du fait d’une activité plus concentrée sur la dernière partie de l’année en 2018.

Germany & Central Europe

En Allemagne, la croissance de la production s’est établie à +22,9% sur les neuf premiers mois de l’année, principalement du fait de la consolidation en année pleine de SPIE SAG et de Lück. La croissance organique est restée forte, à +4,0% (+1,6% au troisième trimestre), reflet du bon positionnement de SPIE sur un marché dynamique. Dans les services aux réseaux de Transmission et de Distribution, la croissance est restée soutenue, quoique réduite par une base de comparaison plus élevée dans la seconde moitié de l’année, et les perspectives à moyen et long terme sont excellentes. Les activités de maintenance technique sont restées dynamiques et les activités de Technologies du Bâtiment ont réalisé une bonne performance, malgré un impact de l’échelonnement des contrats sur leur croissance organique au troisième trimestre. L’intégration des activités de services aux réseaux de Transmission & Distribution a été achevée avec succès et les synergies de coûts de 20 millions d’euros sont en train d’être réalisées comme prévu. Le processus de cession de la division Gas & Offshore de SAG est en cours.

En Europe centrale et en Suisse, l’évolution de la production a été conforme aux attentes.

North-Western Europe

Dans le segment North-Western Europe, la croissance organique est restée élevée, avec +3,8% au troisième trimestre et +3,5% sur les neuf premiers mois de 2018. Combinée à une contribution de +11,8% des acquisitions « bolt-on », un impact de -0,9% de la cession des activités de services aux réseaux de lignes électriques aériennes au Royaume-Uni, finalisée en juin, ainsi qu’un effet change de -0.6%, la production du segment a crû de +13,9% sur les neuf premiers mois de 2018.

Aux Pays-Bas, la production des neuf premiers mois de l’année a été conforme aux attentes, avec une croissance robuste dans les services aux infrastructures et à l’industrie, ainsi qu’une forte contribution des acquisitions « bolt-on ».

Ayant finalisé la cession de ses activités non stratégiques de services aux réseaux de distribution en juin dernier, notre filiale au Royaume-Uni fait preuve de résilience sur un marché incertain, avec une modeste croissance organique sur les neuf premiers mois de l’année.

En Belgique, la croissance de la production sur les neuf premiers mois de l’année a été globalement bonne, dans un marché dynamique. L’intégration de Systemat, société spécialisée dans les technologies de l’information et de la communication acquise en avril 2018, est bien avancée et des synergies commerciales ont été identifiées.

Oil & Gas and Nuclear

Dans le pôle Pétrole-Gaz, l’activité a commencé à s’améliorer en Afrique de l’Ouest, où SPIE bénéficie de positions solides, avec des niveaux plus élevés de travaux induits et l’attribution de nouveaux contrats de maintenance. Par ailleurs, l’activité dans l’aval pétrolier est restée soutenue. Ainsi, la croissance organique du pôle a été positive au troisième trimestre (+4,5%) et les perspectives pour le reste de l’année sont favorables.

Dans nos activités Nucléaires, un ralentissement moins marqué que prévu de l’activité sur l’EPR de Flamanville et une forte production liée au Grand Carénage se sont traduits par une croissance organique de +5,0% au troisième trimestre.

Au total, le segment Oil & Gas and Nuclear a bénéficié d’une croissance organique de +4,7% au troisième trimestre, avec une contraction depuis le début de l’année ainsi réduite à -2,6%. En tenant compte d’un effet de change négatif de -2,7%, la baisse de la production du segment est ressortie à -5,0% sur les neuf premiers mois de 2018.

EBITA

L’EBITA du Groupe s’est établi à 251,1 millions d’euros sur neuf mois, en hausse de +4,3% par rapport au niveau pro forma(1) des neuf premiers mois de 2017. La marge d’EBITA est ressortie à 5,3%, en légère progression par rapport au niveau pro forma des neuf premiers mois de 2017 (5,2%). L’EBITA du groupe a crû de +2,1% par rapport aux neuf premiers mois de 2017 retraités des activités abandonnées ou en cours de cession.

En France, comme attendu, une bonne performance opérationnelle sur les neuf premiers mois de l’année a permis de compenser la baisse du CICE(2) et l’impact dilutif des activités françaises de SPIE SAG. La marge d’EBITA du segment Germany & Central Europe a fortement progressé sur neuf mois par rapport à son niveau pro forma, avec la réalisation des synergies de coûts au rythme prévu.

Au niveau du Groupe, l’évolution de la marge d’EBITA sur les neuf premiers mois de l’année a confirmé notre prévision d’une légère hausse sur l’ensemble de l’exercice par rapport au niveau pro forma de 2017.

(1) Incluant toutes les acquisitions réalisées en 2017 comme si elles avaient été consolidées dès le 1er janvier 2017
(2) Crédit d’Impôt pour la Compétitivité et l’Emploi

Acquisitions « bolt-on »

Depuis le début de 2018, SPIE a acquis quatre sociétés, représentant une production annualisée totale de 91 millions d’euros :

  • Le 27 avril 2018, SPIE a finalisé l’acquisition de Systemat en Belgique. Systemat est un spécialiste de la gestion d’équipements, de logiciels et d’infrastructures ICT. La société emploie environ 150 collaborateurs, avec un chiffre d’affaires de l’ordre de 70 millions d’euros. Cette acquisition permet à SPIE de se positionner sur le marché des services ICT en Belgique, et de compléter ainsi la large gamme de services que le Groupe offre déjà dans ce pays.
  • Le 23 mai 2018, SPIE a acquis Fluigetec en France. Cette acquisition permet à SPIE de compléter sa large gamme de services proposés au secteur du nucléaire. Avec un effectif de 19 salariés, la société a réalisé en 2017 un chiffre d’affaires de près de 2 millions d’euros.
  • Le 12 juillet 2018, SPIE a acquis Buchet, une société spécialisée dans l’installation électrique et principalement active dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Buchet emploie 47 salariés et a généré un chiffre d’affaires d’environ 13 millions d’euros en 2017.
  • Le 1er août 2018, SPIE a acquis en France Siétar & VTI, une société spécialisée dans la tuyauterie et la chaudronnerie industrielle pour les process liquides de l’industrie agro-alimentaire. Avec un effectif de 44 salariés, la société a réalisé en 2017 un chiffre d’affaires de 6 millions d’euros.

Perspectives pour l’ensemble de l’exercice 2018 confirmées

SPIE attend une forte croissance de sa production en 2018 :

  • Les acquisitions réalisées en 2017 apporteront en 2018 un complément de production de l’ordre de 370 millions d’euros ;
  • La croissance organique du Groupe devrait s’améliorer par rapport à 2017 ;
  • Le chiffre d’affaires total acquis en 2018 au travers d’acquisitions « bolt-on » devrait être d’environ 200 millions d’euros, sous réserve de la signature au quatrième trimestre de deux acquisitions actuellement à un stade de négociation avancé.

En conséquence, la production du Groupe devrait croître en 2018 de plus de 7,0% à taux de change constants.

La marge EBITA du Groupe est attendue à 6,0% ou plus, soit une progression par rapport à son niveau pro forma(1) de 2017.

La cash conversion devrait être d’environ 100%, et le levier financier(2) de 3,1x en fin d’exercice.

S’agissant du dividende, le taux de distribution s’établira autour de 40% du Résultat net ajusté(3) part du Groupe.

(1) En incluant toutes les acquisitions réalisées en 2017 comme si elles avaient été consolidées dès le 1er janvier 2017, la marge d’EBITA pro forma du Groupe aurait été de 5,9%.
(2) Dette nette / EBITDA pro forma
(3) Retraité des éléments exceptionnels et de l’amortissement du goodwill affecté

Conférence téléphonique pour analystes et investisseurs

Date : Jeudi 8 novembre 2018
9h00, heure de Paris – 8h00, heure de Londres

Intervenants :

Gauthier Louette, Président-directeur général
Denis Chêne, Directeur administratif et financier

Prochains événements

  • Résultats annuels 2018 : le 12 mars 2019, avant l’ouverture des marchés
  • Information financière au 31 mars 2019 : le 30 avril 2019, avant l’ouverture des marchés
  • Résultats du 1er semestre 2019 : le 26 juillet 2019, avant l’ouverture des marchés
  • Information financière au 30 septembre 2019 : le 8 novembre 2019, avant l’ouverture des marchés

Avertissement

Certaines informations incluses dans ce communiqué de presse ne constituent pas des données historiques mais sont des déclarations prospectives. Ces déclarations prospectives sont fondées sur des estimations, des prévisions et des hypothèses en ce inclus, notamment, des hypothèses concernant la stratégie présente et future de SPIE (en ce compris le succès de l’intégration de SAG) et l’environnement économique dans lequel SPIE exerce ses activités. Elles impliquent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d’autres facteurs, qui peuvent avoir pour conséquence une différence significative entre la performance et les résultats réels de SPIE et ceux présentés explicitement ou implicitement dans ces déclarations prospectives. Ces déclarations prospectives ne sont valables qu’à la date du présent communiqué de presse et SPIE décline expressément toute obligation ou engagement de publier une mise à jour ou une révision des déclarations prospectives incluses dans ce communiqué de presse afin de refléter des changements dans les hypothèses, évènements, conditions ou circonstances sur lesquels sont fondées ces déclarations prospectives. Les déclarations prospectives contenues dans le présent communiqué de presse sont établies uniquement à des fins illustratives. Les déclarations et informations prospectives ne constituent pas des garanties de performances futures et sont soumises à des risques et incertitudes difficiles à prévoir et généralement en dehors du contrôle de SPIE. Les résultats réels pourraient être significativement différents de ceux qui sont présentés, explicitement ou implicitement, dans les déclarations prospectives incluses dans le présent communiqué de presse. Ces risques et incertitudes incluent ceux détaillés et identifiés au Chapitre 4 « Facteurs de risques » du document de référence 2017 enregistré par l’AMF sous le numéro n° R. 18 - 023 le 26 avril 2018, disponibles sur le site de la Société (www.spie.com) et celui de l'AMF (www.amf-france.org). Le présent communiqué de presse inclut uniquement des informations résumées et ne prétend pas être exhaustif. Aucune garantie n'est donnée quant à l'exactitude et l’exhaustivité de l’information ou des opinions contenues dans le présent communiqué de presse. Le présent communiqué de presse comprend des informations financières pro forma relatives à l’exercice clos le 31 décembre 2017, qui ont été établies comme si toutes les acquisitions réalisées par SPIE en 2017 (y compris celle de SAG) avaient été finalisées le 1er janvier 2017. Ces informations financières pro forma sont fournies à titre purement informatif. Elles ne représentent pas nécessairement les résultats qui auraient été obtenus si ces acquisitions avaient été finalisées à une telle date.

Le présent communiqué de presse ne contient pas et ne constitue pas une offre de vente de valeurs mobilières, ni une invitation ou une incitation d’investissement dans des valeurs mobilières en France, aux Etats-Unis ou dans toute autre juridiction.

contacts

SPIE

Pascal Omnès
Directeur de la communication Groupe
Tél. : +33 (0)1 34 41 81 11
e-mail : pascal.omnes@spie.com

Thomas Guillois
Directeur des relations investisseurs
Tél. : +33 (0)1 34 41 80 72
e-mail : thomas.guillois@spie.com

Brunswick

Agnès Catineau
Tél. : +33 (0)1
e-mail : acatineau@brunswickgroup.com