Partager

Internet des objets : SPIE fait évoluer la maintenance industrielle et la chaîne de production

  • Envoyer cette page par courriel.
  • Afficher la version PDF de cette page (nouvelle fenêtre).
  • Agrandir la taille du texte.Reinitialiser la taille du texte.Réduire la taille du texte.

Après la machine à vapeur, l’électricité, l’informatique… nous sommes désormais engagés dans une nouvelle révolution industrielle, celle des objets connectés. Grâce à la maîtrise de ces nouvelles technologies, SPIE fait évoluer la chaîne de production classique dans de nombreuses industries.

Les objets connectés constituent l’une des importantes avancées de ces dernières années. On a ainsi vu apparaître de nombreux objets. Qu’ils soient grands (TGV), moyens (DAB) ou petits (bracelets connectés)… tous font intervenir la technologie du cloud. L’internet des objets, la connectivité ont considérablement enrichit notre vie de nouvelles possibilité. L’intégration des technologies numériques sur l’ensemble de la chaîne de production constitue une rupture (progrès ,) majeure pour l’industrie. Né en Allemagne, le concept d’industrie connectée se propage peu à peu en Europe au XXème siècle. Il est train de révolutionner la production industrielle à de nombreux niveaux.

Industrie 4.0 : en quoi ça consiste ?

Appliquée à l’industrie, la connectivité révolutionne la chaîne de production puisque les différents éléments d’un même système deviennent capables de communiquer entre eux ; le produit devient lui-même capable de décider du processus de production. Il est alors possible d’éviter tous types d’incidents et de réduire les contraintes pour l’opérateur.

La diffusion d’outils de modélisation en conception, de modules d’automatisation décentralisés et intelligents, ou encore de systèmes de simulation sophistiqués, fondent ce qu’on appelle désormais l’usine intelligente. Ce type d’usine transforme les moyens de production de manière à :

  • optimiser la chaîne de production et ses performances (flexibilité, productivité, fiabilité)
  • réaliser des économies d’énergie et de matière
  • sécuriser les lieux de production
  • réduire les coûts d’exploitation et de maintenance

SPIE et la smart industry

Pour de nombreuses usines européennes, SPIE contribue à la mise en place de process industriels innovants, fondés sur l’Internet des objets, notamment dans le champ de l’aéronautique. C’est pour une nouvelle génération d’usine (située à Tarbes) que SPIE a mis en place une ligne d’assemblage hyperconnectée pour l’équipementier aéronautique Daher. Mais aussi, plus récemment, pour l’assemblage des mats moteurs de l’Airbus A330 Neo.

La réalité augmentée fait également partie de l’offre de maintenance industrielle de SPIE Sud-Ouest. Grâce à la technologie Ubleam (du nom d’une startup française), la filiale de services multi-techniques a mis au point une offre de maintenance basée sur une technologie de tag 3D. Cette application métier reposant sur les réseaux informatiques propose une interface de réalité augmentée qui répond aux enjeux de compétitivité des usines du futur puisqu’elle facilite grandement toutes les missions de dépannage.