Partager

Actualités

  • Envoyer cette page par courriel.
  • Afficher la version PDF de cette page (nouvelle fenêtre).
  • Agrandir la taille du texte.Reinitialiser la taille du texte.Réduire la taille du texte.
20/11/2018
Événement
Qualité de vie au travail : la révolution des services aux collaborateurs

Saint-Denis, le 20 novembre 2018 – Référence dans le domaine de l’environnement de travail (services aux occupants, développement et innovation durables, conception et aménagement des espaces de travail, etc.), le salon WORKPLACE MEETINGS est un rendez-vous clé pour SPIE Facilities, filiale de SPIE France dédiée à la maintenance des bâtiments et au Facility Management. L’occasion pour Philippe Jeannès et Aude Lévêque, respectivement directeur commercial Grands Comptes et directrice Innovations Expertises et Méthodes de SPIE Facilities, de dresser un état des lieux du marché et des dernières tendances.

Les entreprises se sont engagées ces dernières années dans de grandes transformations de l’environnement de travail de leurs salariés. Le bureau d’antan avec un table, une chaise et un écran, c’est donc totalement fini ?

Philippe Jeannès : Plutôt en voie de disparition très progressive ! Mais attention, on ne remplace pas un modèle par un autre, l’« open-space » est lui-même dépassé. Aujourd’hui, le maître mot dans bien des entreprises, et particulièrement dans les grands groupes, est « bien-être au travail » : autrement dit, « service aux occupants », c’est-à-dire aux salariés. Pourquoi cette évolution ? Tout simplement pour améliorer son image, attirer les talents, et surtout les fidéliser. Pour y parvenir, adapter l’environnement de travail aux attentes des collaborateurs est un levier important pour favoriser leur épanouissement, leur motivation et leur collaboration aux projets de l’entreprise.

Quels changements dans l’environnement de travail cette évolution implique-t-elle ?

Philippe Jeannès : Le changement le plus visible est la multiplication des types d’espaces et la progression du flex-office. Sur un même plateau, on trouvera désormais des espaces de co-working, des « bulles » pour s’isoler, des espaces associant détente et travail, des espaces verts, etc. Et bien évidemment, la digitalisation est au rendez-vous : outils de réservation de salles, contrôle des paramètres de confort (température, lumière, qualité de l’air, etc.), accès aux informations extérieures (météo, transports en commun, etc.), gestion des places de parking, information en direct du niveau d’activité des restaurants d’entreprises, etc. Mais le changement majeur est celui du service. Un responsable immobilier, un directeur des achats et plus globalement les maîtres d’ouvrages ainsi que les maîtres d’œuvre doivent pouvoir apporter sans cesse de nouveaux services aux salariés. C’est déjà le cas au sein de grands groupes avec des services de conciergerie. Demain, il sera par exemple possible de réserver un court de tennis, un restaurant, depuis la plateforme digitale unique de l’entreprise.

L’activité « Facility management » est-elle donc appelée à évoluer aussi ?

Aude Lévêque : Oui bien sûr, si nous sommes toujours « gestionnaires des services », nous sommes désormais des partenaires pour le développement de services dédiés et personnalisés. C’est l’une des fonctions majeures de la DIEM (direction innovations, expertises et méthodes) que nous avons fondée au sein de SPIE Facilities. Nous sommes constamment en veille des nouvelles tendances et des nouvelles demandes des salariés et des entreprises. Grâce aux avancées techniques, nous transformons ces tendances en services pérennes que nous pouvons ensuite intégrer dans nos offres. Il faut ajouter que l’environnement « business » dans lequel nous évoluons est lui aussi en train de changer radicalement. Tout l’enjeu est de repérer les bonnes idées et de créer un véritable écosystème pour pouvoir intégrer ces nouveaux modèles. C’est exactement ce que nous avons fait en lançant notre plateforme digitale unifiée « SMART FM 360° » : une interface digitale intuitive et évolutive de Facility management, à laquelle nous pouvons adjoindre des services à l’infini.

Un exemple d’un sujet sur lequel la direction innovations, expertises et méthodes (DIEM) travaille actuellement ?

Aude Lévêque : Oui, l’environnement acoustique. C’est un sujet très impactant pour le confort de vie au travail. Nous sommes tellement habitués à avoir un bruit constant que nous n’y faisons même plus attention ! Et pourtant, notre capacité de concentration et la fatigue cumulée dans une journée en dépendent largement. La DIEM travaille actuellement sur plusieurs pistes, dont la mise en place de capteurs qui remontent à la plateforme les niveaux sonores des espaces de travail. Les résultats sont ensuite mis à disposition des salariés en temps réel : des alertes et des suggestions d’amélioration sont alors délivrées par la plateforme. Elle peut même proposer de localiser les collaborateurs en espaces sonores ou espaces de concentration, en fonction de leurs usages. Cette communication est l’un des moyens les plus simples de faire changer les comportements ! Nous travaillons également de manière expérimentale sur des aménagements « absorbeurs de sons » pouvant être modulés en fonction des besoins. Le travail collaboratif étant l’une des grandes évolutions de ces dernières années, la technologie doit pouvoir le favoriser tout en conservant pour les autres salariés des conditions idéales de concentration !

En quelques mots, quel est donc l’avenir de la gestion de l’environnement de travail ?

Aude Lévêque : On peut voir cet avenir comme un monitoring permanent et continu ! Monitoring technique sur les usages des bâtiments qui rendent possible l’impensable grâce aux nouvelles technologies. Mais aussi monitoring auprès des collaborateurs qui peuvent faire part en temps réel de leurs souhaits et de leur satisfaction…ou non !

Salon Workplace Meetings – Cannes
20, 21 et 22 novembre
Hall Riviera - Palais des Congrès et des Festivals de Cannes
La Croisette CS 30051
06414 Cannes
Stand SPIE : E7

 

contacts

SPIE

Pascal Omnès
Direteur de la communication Groupe
Tél. : +33 (0)1 34 41 81 11
pascal.omnes@spie.com

SPIE France

Sandra Beau
Direction de la communication
Tél. : +33 (0)1 34 41 88 61
sandra.beau@spie.com

SPIE Facilities

Anne Letellier
Responsable communication et marketing
Tél. : +33 (0)6 03 85 14 82
anne.letellier@spie.com

Agence Droit Devant

Philippe Hériard/Clotilde Pichon
Tél. : +33 (0)1 39 53 53 33
heriard@droitdevant.fr / pichon@droitdevant.fr