Partager

Histoire

  • Envoyer cette page par courriel.
  • Afficher la version PDF de cette page (nouvelle fenêtre).
  • Agrandir la taille du texte.Reinitialiser la taille du texte.Réduire la taille du texte.
Un groupe consolidé (depuis 2007)

Les années récentes sont marquées par la poursuite du développement international de SPIE, qui a permis au Groupe de devenir le leader européen des services en génie électrique, mécanique et climatique, de l’énergie et des systèmes de communication. SPIE intervient aujourd’hui dans tous les secteurs de l’économie.

 

2007

SPIE acquiert l'activité Building and Facilities Services, la division d’ingénierie électrique du groupe britannique AMEC (rebaptisée SPIE Matthew Hall). Devenue la première filiale de SPIE en chiffre d'affaires, SPIE Matthew Hall fait croître la part d'activité du Groupe réalisé hors de l’Hexagone de 28 à 40 %.
Avec l'acquisition de Controlec, SPIE Nederland devient un acteur de premier plan aux Pays-Bas en matière d'électricité, d'automatisme et de mécanique.

 

2008

SPIE poursuit sa croissance externe avec l'acquisition de nombreuses sociétés européennes : les français Lapierre, Paternoster, GEFCA, Juret, Roussel et Socotech, le néerlandais Heijmans Industrial Services (HIS), et le belge Anca-Tech.

 

2009

W.H.S., société britannique spécialisée en installations électriques et instrumentation dans le secteur de l'énergie, rejoint le groupe SPIE.

 

2010

Gauthier Louette, Directeur Général de SPIE depuis 2003, devient Président-Directeur Général de SPIE SA le 1er janvier 2010, succédant à Jean Monville, qui prend sa retraite.

SPIE acquiert plusieurs sociétés européennes avec notamment Brisset, Plus Elec, Elcare, CSM Quemener, Veepee et Sertig en France, Fanac & Robas en Suisse et Hofman aux Pays-Bas. Le Groupe renforce ainsi son offre de services multi-techniques.

 

2011

SPIE est cédée par PAI Partners au consortium Clayton, Dubilier & Rice associé à AXA Private Equity et à la Caisse de dépôt et placement du Québec.

SPIE renfoce sa position dans le domaine du génie climatique avec l'acquisition de la société Chauffage Declercq en Belgique. Grâce à l'acquisition de KIN Sprinklertechniek aux Pays-Bas, le Groupe étend son portefeuille d'activités au sein du marché des installations du bâtiment. La croissance externe se poursuit également en France avec l'acquisition des sociétés Porraz, Poiret, Anquetil, Trento, ATMN, Enelat et Reyes, grâce auxquelles SPIE renforce ses positions notamment dans les domaines industriel et nucléaire.

 

2012

SPIE acquiert Gebr. van der Donk BV et renforce sa position sur le marché des réseaux câblés aux Pays-Bas. Le Groupe fait aussi l'acquisition de 3 entreprises en Belgique : G. Van Overschelde, Vano Electro et Vanogroep exerçant dans les secteurs des travaux électriques et de l'installation de panneaux solaires, et de Garside & Laycock au Royaume-Uni, spécialisée dans les services de maintenance et de rénovation pour les secteurs public et privé.