Partager

Actualités

  • Envoyer cette page par courriel.
  • Afficher la version PDF de cette page (nouvelle fenêtre).
  • Agrandir la taille du texte.Reinitialiser la taille du texte.Réduire la taille du texte.
06/03/2019
Annonce
C'est tous les jours le 8 mars chez SPIE !

Le réseau mixte So'SPIE Ladies se mobilise
 

Cergy, le 6 mars 2019 - Comme chaque année, la Journée internationale des droits des femmes est un moment clé de la mobilisation du réseau So’SPIE Ladies, qui œuvre depuis 2015 dans toutes les filiales du groupe SPIE pour promouvoir l’égalité professionnelle et favoriser la mixité des équipes. Au sein de SPIE France, deux axes forts ont été choisis pour l’édition 2019 : la lutte contre les stéréotypes inconscients et la féminisation dans les métiers techniques. Des initiatives sont coordonnées dans toutes les entités par les binômes du réseau So’SPIE Ladies et les comités de direction, afin d’irriguer l’ensemble de l’organisation.

En septembre dernier, dans chacune des filiales françaises de SPIE, six binômes associant un(e) pilote du réseau So’SPIE Ladies avec un(e) opérationnel(le) membre du comité de direction ont été constitués. Ces nominations paritaires ont ouvert la voie à de nouvelles actions collectives pour favoriser la mixité. La journée du 8 mars est un marqueur fort de leur engagement.

Lutter tous les jours contre les stéréotypes 

« Un biais sexiste inconscient, c’est quand sur un chantier, je m’adresse d’abord à l’homme plutôt qu’à la femme assise à côté de lui, avant de me rendre compte que c’est elle la chef… Et j’ai moi-même commis cette erreur ! », explique Corinne Figuereo, directrice de la transformation et de l'innovation, également pilote du réseau So’SPIE Ladies au sein de SPIE France. Par mimétisme, il est fréquent de relayer inconsciemment les mêmes stéréotypes de génération en génération. 

« Prendre conscience de ce phénomène est une première étape essentielle pour déconstruire les préjugés sur le travail des hommes et des femmes, les rôles de chacun.  Tout au long de la semaine du 8 mars, les collaborateurs de toutes les filiales se mobilisent et partagent prises de parole, vidéos, images et illustrations pour mettre en lumière des situations en apparence anodines, mais, hélas, quotidiennes en milieu professionnel, et inciter chacun à reconsidérer son mode de pensée », commente Olga Martin-Jarousse, directrice des Ressources Humaines de SPIE France. Toutes ces expressions sont diffusées sur les réseaux sociaux et au sein de leur entité. 

Chez SPIE ICS par exemple, Gaël Chatelain, auteur, conférencier et consultant en management, anime une conférence sur le thème des stéréotypes. Une dizaine de femmes sont également mises à l’honneur sur les réseaux sociaux pour partager leur expérience et donner à voir le quotidien des femmes chez SPIE. SPIE Nucléaire organise des jeux de rôles et des rencontres sur plusieurs sites, au plus près des chantiers. Certains abordent le thème du harcèlement. Dans chacune des divisions de SPIE Industrie & Tertiaire, des rencontres et des débats autour du réseau So’SPIE Ladies et de la place des femmes dans les équipes sont programmés pour sensibiliser le plus grand nombre de collaborateurs. 

Attirer et fidéliser davantage de femmes dans les métiers techniques 

Le recrutement et la fidélisation des collaboratrices est un véritable enjeu dans toutes les entités de SPIE, les métiers du Groupe étant plus traditionnellement tenus par des hommes. En partenariat avec l’association Elles bougent, qui agit pour valoriser les filières techniques et scientifiques auprès des jeunes filles et jeunes femmes, SPIE participe à la semaine « Girls on the Move » du 4 au 10 mars. Plusieurs visites de chantiers sont proposées à des groupes d’environ 10 étudiantes, pour les encourager à choisir un métier technique et leur présenter les opportunités de carrière au sein de SPIE. Une vingtaine de femmes de toutes les filiales, aux profils et parcours variés, de l’ingénieur d’affaire à la directrice Qualité, hygiène, sécurité, environnement (QHSSE), en passant par la technicienne de maintenance en génie climatique et électricité des systèmes automatisés, ont également accepté de se rendre disponibles pour témoigner de la place que SPIE accorde aux femmes et décrire leur travail quotidien.

Permettre aux salariées de SPIE de prendre toute leur place dans le développement du Groupe, c’est aussi veiller à leur offrir des conditions de travail épanouissantes et un équilibre de vie. SPIE France organise ainsi le 7 mars, une conférence de développement personnel, animée par Evelyne Rys, consultante et coach, sur un thème concernant aussi bien les hommes que les femmes : « L’art d’améliorer son équilibre de vie », « les outils qui permettent de retrouver du temps pour soi. »

Corinne Figuereo en est convaincue : « Le 8 mars, c’est l’occasion de s’arrêter sur des problématiques qui concernent tout le monde. La journée de la femme, par ce qu’elle souligne en termes d’inégalités et en tant que symbole du chemin restant à parcourir, s’adresse aussi aux hommes. »

Olivier Domergue, directeur général, se réjouit des initiatives prises par les filiales de SPIE France. Lui-même très impliqué, co-sponsor pour le groupe avec Elisabeth Rasmussen, DRH Groupe et pilote pour la France, du réseau So’SPIE Ladies, il confirme les engagements pris, et œuvre tous les jours pour une prise de conscience de l’impact des stéréotypes dans le quotidien des filiales : « Le moyen le plus sûr de lutter contre les stéréotypes inconscients, est d’encourager une participation égale de femmes et d’hommes dans des rôles habituellement genrés afin que nos imaginaires, mais plus encore notre raison, se nourrissent de plus de mixité, à l’image du Comité de Direction de SPIE France. »

contacts

SPIE

Pascal Omnès
Directeur de la communication Groupe
Tél. : +33 (0)1 34 41 81 11
e-mail : pascal.omnes@spie.com

SPIE France

Sandra Beau
Direction de la communication
Tél. : +33 (0)1 34 41 88 61
e-mail : sandra.beau@external.spie.com

Agence Droit Devant

Philippe Hériard
Tél. : +33 (0)1 39 53 53 33
e-mail : heriard@droitdevant.fr