Partager

Actualités

  • Envoyer cette page par courriel.
  • Afficher la version PDF de cette page (nouvelle fenêtre).
  • Agrandir la taille du texte.Reinitialiser la taille du texte.Réduire la taille du texte.
27/08/2020
Communiqué
En Allemagne, SPIE réalise plusieurs sections de ligne à très haute tension de 380 kV pour le compte de TenneT

Brunswick, 27 août 2020 – SPIE Deutschland & Zentraleuropa, filiale allemande du groupe SPIE, le leader européen indépendant des services multi-techniques dans les domaines de l’énergie et des communications, a remporté plusieurs contrats auprès du gestionnaire de réseau de transport d’énergie TenneT, portant sur la réalisation de près de 64 kilomètres de lignes à très haute tension en Allemagne. Ces projets concernent quatre sections de la nouvelle liaison nord-sud de 380 kV, reliant Wahle en Basse-Saxe à Mecklar en Hesse du Nord, ainsi que deux sections situées sur le tracé de la ligne de 380 kV entre Emden et Conneforde. Cette dernière, qui doit remplacer une ligne existante de 220 kV, permettra d’acheminer en toute sécurité de l’électricité issue de l’énergie éolienne jusqu’aux usagers.

103 pylônes sur la ligne Wahle-Mecklar

La ligne à très haute tension reliant le poste de transformation de Wahle près de Peine et celui de Mecklar près de Bad Hersfeld mesurera près de 230 kilomètres. Elle vise à renforcer le réseau électrique entre le nord et le sud et représente l’un des plus grands projets onshore de TenneT. Les quatre lots confiés seront entièrement réalisés par SPIE. Ils comprennent la gestion de l'opération, la mise à disposition de l’infrastructure nécessaire, l'élaboration des fondations, le montage des pylônes en treillis métallique avec cornières à l’aide d’une grue mobile, ainsi que les travaux sur corde, au cours desquels l’équipe SPIE, composée de quelque 25 poseurs de lignes aériennes, tire les câbles électriques de pylône à pylône.

Les deux lots attribués au printemps sont situés entre le poste de transformation de Lamspringe et la ville de Einbeck en Basse-Saxe. « Pour les lots récemment attribués d’une longueur totale de 24 kilomètres, nous installerons 62 pylônes d’une hauteur de 50 à 70 mètres, représentant une masse totale d’environ 4 150 tonnes d’acier », confie Oliver Gurgel, responsable du projet pour SPIE. Le fournisseur de services multi-techniques a entamé les travaux en avril et les deux lots devraient être achevés respectivement au printemps et à l’été 2021.

SPIE doit planifier l’exécution de cette opération avec précision tout en restant flexible. En effet, le tracé entre Lamspringe and Einbeck comprend environ 5 kilomètres de lignes à très haute tension de 110 kV de la Deutsche Bahn. Ces lignes ne peuvent être coupées que de façon temporaire et après accord de l’office fédéral allemand des chemins de fer (Eisenbahnbundesamt), afin d’assurer une alimentation continue en électricité. « Nous déplaçons temporairement ces lignes et les remettrons en place lorsque les nouveaux pylônes seront installés. Dans ce contexte, nous travaillons avec flexibilité et en étroite collaboration avec TenneT et Deutsche Bahn. », explique Oliver Gurgel. « Pendant les pics d’activité, jusqu’à 40 monteurs travailleront simultanément sur ces deux sections »

Ces deux lots attribués en 2019, et appartenant à la même ligne, représentent un total de 15 kilomètres et 41 pylônes à installer. Les travaux devraient être achevées respectivement en octobre et début d’année prochaine.  La totalité de la ligne à très haute tension doit être mise en service en 2024.

3 500 tonnes d’acier pour la ligne Emden-Conneforde

La ligne de 220 kV actuellement en service sur près de 60 kilomètres entre les postes de transformation d’Emden/Est et de Conneforde doit être remplacée par une ligne à très haute tension de 380 kV. En effet, la capacité de la ligne actuelle ne permet plus de transporter en toute sécurité l’énergie éolienne depuis la Basse-Saxe jusqu’aux usagers. L’installation de la nouvelle ligne suit majoritairement le tracé de la ligne existante et a été divisée en six lots. SPIE prend en charge les lots trois et quatre représentant une longueur de près de 25 kilomètres. « Nous réalisons des voies d’accès temporaires, effectuons des travaux de fondation, avant de planifier et ériger 52 pylônes, soit un poids total de 3 500 tonnes d’acier. Il faudra ensuite monter les câbles électriques. La nouvelle ligne se compose de quatre câbles au lieu d’un seul auparavant et est environ cinq fois plus lourde que la ligne existante, légèrement plus fine », indique Frederik Prenzel, responsable du projet pour SPIE. L’existence de la ligne actuelle constitue l’un des défis du projet. « Notre expertise éprouvée s’avère particulièrement utile ici. Nous avons sans cesse recours à des solutions temporaires pour éviter de couper le courant. Il nous faut aussi tenir compte du sol, souvent humide et meuble dans cette région ». La totalité de la nouvelle ligne doit être raccordée au réseau d’ici fin 2021. « Nous démonterons ensuite l’ancienne ligne sur les lots qui nous sont confiés. Cette phase devrait s’achever à l’été 2022 », précise Frederik Prenzel.

Des décennies d’expérience dans la réalisation de lignes aériennes

« TenneT est un client de longue date et nous sommes ravis de lui fournir tous ces services dans le domaine des lignes à très haute tension », se félicite Ingo Kiene, responsable technique du site de Brunswick pour la division haute tension de SPIE Deutschland & Zentraleuropa. « Nos décennies d’expérience et notre savoir-faire spécifique nous permettent d’installer des lignes aériennes à haute et très haute tension allant jusqu’à 500 kV », poursuit-il. Les projets de lignes à haute et très haute tension sont à la fois uniques et complexes. La diversité des normes propres à chaque pays et à chaque entreprise, couplée à l’évolution constante de la structure des réseaux, nécessite un savoir-faire éprouvé et une grande flexibilité. SPIE ne se contente pas d’installer de nouvelles lignes, elle procède également à des essais et remplace les haubans de pylône ainsi que les câbles électriques.

SPIE

Pascal Omnès

Directeur de la communication du groupe SPIE

Tél. : + 33 (0)1 34 41 81 11
e-mail : pascal.omnes@spie.com

SPIE Deutschland & Zentraleuropa

Dr. Constanze Blattmann

Directrice de la communication

Tél. : +49 (0) 2102 3708 650
e-mail : constanze.blattmann@spie.com

Agence Droit Devant

Philippe Hériard

Consultant en relations presse

Tél. : + 33 (0)1 39 53 53 33
e-mail : heriard@droitdevant.fr