Tout s'éclaire !

Publié le 23 août 2023

L’éclairage est une composante essentielle de l’aménagement des villes et des territoires. Il contribue à la qualité du cadre de vie des habitants et à la mise en valeur du patrimoine. Sa rénovation permet de significatives économies d’énergie, grâce, notamment, au passage à la LED et au déploiement de solutions de supervision.

Eclairage public

Dans un contexte de fortes augmentations du coût de l’énergie, la mise en place de solutions moins onéreuses est, pour les villes, un levier important pour mener à bien leur transition environnementale.

Depuis le début de l’ère industrielle, l’éclairage est un élément important de la vie urbaine et de la fierté citoyenne. Pendant plusieurs dizaines d’années, les grandes villes européennes se sont disputé le titre de la ville la plus éclairée : Londres a été la première à utiliser l’éclairage au gaz, au début des années 1800, tandis que les boulevards illuminés de Paris, dans les années 1880, lui ont valu la réputation de « Ville lumière ». Depuis les lampes à gaz de charbon jusqu’aux lampes à décharge standard d’aujourd’hui, en passant par les lampes à arc et les ampoules à incandescence, l’éclairage public évolue au fur et à mesure des avancées technologiques. Au cours de la dernière décennie, les innovations dans le domaine de l’éclairage ont été considérables.

« Avec les avantages évidents qu’offrent les technologies telles que la LED et les systèmes de gestion intelligents, les villes et les territoires cherchent à moderniser leur éclairage, à le rendre plus performant sur un plan énergétique et environnemental et à réduire les dépenses associées à cette infrastructure vitale », explique Simon Coutel, directeur opérationnel Île-de-France, SPIE CityNetworks.

Le terme « éclairage intelligent » fait référence aux nouveaux systèmes lumineux qui permettent de contrôler et de réduire la consommation d’énergie, de rendre les espaces publics plus sûrs et agréables, et de limiter la pollution lumineuse. Il y a quatre éléments clés dans ces systèmes, à commencer par la conception : en examinant attentivement l’utilisation d’un espace, il est possible d’éliminer les luminaires inutiles et d’installer un éclairage adapté. 
Ensuite, le remplacement des luminaires existants par des lampes LED permet de réduire grandement la consommation d’électricité et d’augmenter considérablement la durée de vie de chaque luminaire.
Par ailleurs, ce changement de luminaires a également un effet sur l’entretien et les réparations, car les technologies de maintenance prédictive réduisent les besoins en ressources.
Enfin, ces systèmes permettent une gestion intelligente de l’éclairage et visent donc à limiter la consommation et la pollution lumineuse. Par exemple, des capteurs peuvent être installés sur des luminaires de manière que ceux-ci ne s’allument qu’en présence de piétons ou de voitures et lorsque la luminosité diminue. Les systèmes intelligents sont également capables de coordonner des installations plus importantes qui répondent à des exigences spécifiques telles que la circulation, le sport, la culture et le patrimoine.

Chez SPIE, l’éclairage public est un segment d’activité majeur dans le domaine de la smart city. De la conception à l’entretien quotidien, nous apportons à nos clients – les collectivités – des solutions concrètes pour faire des économies d’énergie, réduire leurs coûts et améliorer le cadre de vie.”
Simon Coutel
Simon Coutel, Directeur opérationnel Ile-de-France, SPIE CityNetworks

SPIE éclaire les villes d'Europe

Alors qu’aujourd’hui, dans toute l’Europe, les villes rivalisent pour devenir les « villes des lumières sobres et intelligentes », SPIE dispose des compétences et des solutions pour les accompagner dans cette ambition. Découvrez 5 projets réalisés par les équipes de SPIE.

  • Pologne - Éclairer le stade Arena Gdańsk

    La ville de Gdańsk faisait face à un défi impossible :
    « Le stade devait respecter les directives de l’UEFA en matière d’éclairage pour pouvoir retransmettre les matchs à la télévision, explique Wojciech Szemiel, chef de l'installation des systèmes de basse et moyenne tension chez SPIE Elbud Gdańsk. Et en parallèle, il fallait réduire la puissance de l’éclairage et les émissions de CO2 pour atteindre les objectifs fixés. » Pour avoir plus
    de lumière en consommant moins, « SPIE a donc remplacé 296 projecteurs LED pour le terrain, 84 projecteurs LED pour les tribunes des spectateurs, 168 projecteurs RGBW avec effets d’éclairage intelligents et 84 lampes à LED d’urgence. Nous avons également installé le système de contrôle de l’éclairage qui facilite l’utilisation et l’entretien des luminaires. Ce système permet de synchroniser l’éclairage avec la musique et de créer des spectacles son et lumière uniques, très appréciés des supporters et des téléspectateurs.
    Pour finir, il est désormais possible de diffuser des replays au “super-ralenti” et sans scintillement à l’Arena Gdańsk. » Le résultat de ce projet ? Les critères de l’UEFA Elite de niveau A sont respectés et la consommation a diminué. Le défi est relevé !

    France - Éclairage à haute performance pour l'Hippodrome de Vincennes

    Le premier site de courses hippiques de Paris, l’hippodrome de Vincennes, souhaitait augmenter
    le nombre de courses en éclairant son parcours principal. Pour ce faire, il a fallu installer 384 lampadaires et creuser 1 800 mètres de tranchées pour poser un câblage sur plus de vingt kilomètres, le tout sans nuire à la faune et à la flore des bois environnants. « Dans le cadre de l’évaluation de l’impact environnemental du projet, nous avons dû mesurer la quantité de lumière qui atteindrait les arbres, explique Wadiê El Masmodi, chef de service Énergies et Services Île-de-France chez SPIE CityNetworks, puis finaliser le projet en seulement quatre mois en profitant de la trêve estivale. Un exploit accompli par SPIE CityNetworks, et qui a permis de réduire de 67% la consommation d’éclairage existante, sans utiliser de béton. »

    Allemagne - Un éclairage public intelligent pour la ville de Dortmund

    « En 2016, le conseil municipal de Dortmund a lancé
    un appel d’offres à l’échelle européenne pour remplacer tous les éclairages de la ville, se souvient Bodo Cirkel, directeur du bureau d'Essen chez SPIE Deutschland & Zentraleuropa. Nous nous sommes associés à la société DEW21 (Dortmund Energy and Water Supply GmbH), le fournisseur d’électricité et d’eau de la ville de Dortmund, pour répondre à l’appel d’offres. Pari gagné ! Nous avons commencé à installer de nouveaux luminaires à partir de 2017. Nous avons également pu intégrer 30 000 lampadaires existants au nouveau système de gestion intelligent. » Ce dispositif permet de contrôler les lumières individuellement. Par exemple, il est possible de réguler la luminosité. Le système améliore ainsi l‘efficacité énergétique et permet des économies considérables. « En remplaçant les ampoules par des LED, nous pouvons réduire d’environ 30 % la consommation d’énergie », ajoute Bodo Cirkel. De plus, ce système de gestion numérique optimise la maintenance, puisque les techniciens sont informés des lampes défectueuses directement sur leur tablette. « Enfin, au cours des trois dernières années, nous avons installé 320 bornes de recharge sur des lampadaires déjà existants dans les rues de Dortmund, explique M. Cirkel. Les usagers de la route peuvent ainsi recharger leurs véhicules électriques en se garant près d’un lampadaire. »

    France - Réaménagement de l'éclairage municipal à Ploemeur

    La petite ville de Ploemeur, proche du littoral breton, s’était donné des objectifs ambitieux, puisqu’elle souhaitait renouveler l’ensemble de son système d’éclairage public en dix-huit mois sans augmenter les coûts. Pour ce faire, SPIE CityNetworks a mis en place une solution de financement adaptée : une location assortie d’une option d’achat avec financement externe sur les douze ans du contrat. « Il fallait installer un matériel permettant d’économiser suffisamment d’énergie pour amortir les dépenses de rénovation, explique Hugo Chiquet, responsable d'affaires chez SPIE CityNetworks. Pour maintenir des coûts constants, nous avons dû mettre en place un contrat à long terme qui permettait d’atteindre un retour sur investissement. Grâce à ce système, nous avons uniformisé le patrimoine d’éclairage public tout en réduisant considérablement les pannes. Résultat, la commune a réalisé 67 % d’économie d’énergie dès septembre 2022, soit dix-sept mois après la notification du marché, conformément aux objectifs prévus. »

    Pays-Bas - SMART SPACE à Saint-Nicolas

    « Ce n’est pas difficile de contrôler une, dix ou même une centaine de lampes intelligentes, explique Herman Spekman, directeur du développement commercial chez SPIE Nederland. Mais, pour en contrôler des milliers, il a fallu concevoir une plateforme applicative spécifique ! » Un défi de taille pour SPIE, qui a été sollicitée pour rejoindre SMART SPACE, un projet interrégional financé par l’Union européenne dans quatre villes, visant à améliorer
    les espaces publics et à réduire les comportements antisociaux grâce à la technologie. « Les algorithmes doivent être pensés différemment en fonction de la situation : augmenter la luminosité d’un éclairage de 30 à 80% à l’approche d’un cycliste ou l’augmenter à 100 % au déclenchement d’un son, ce n’est pas la même chose. Ce projet pilote a donc été une formidable opportunité pour développer nos solutions. La connectivité est assurée par un puck* et se base sur la nouvelle norme en matière d’éclairage public ZHAGA. »

    * Un puck associe une caméra grand angle haute résolution, une caméra thermique et des microphones intégrés. Grâce à son algorithme d’apprentissage automatique, il extrait ensuite des informations à partir de ces données.