Partager

Actualités

  • Envoyer cette page par courriel.
  • Afficher la version PDF de cette page (nouvelle fenêtre).
  • Agrandir la taille du texte.Reinitialiser la taille du texte.Réduire la taille du texte.
23/03/2015
Communiqué
Les collaborateurs de SPIE sensibilisés au «handicap sensoriel»

Pour sa 3ème édition, le « mois du handicap » SPIE s’étend aux filiales européennes du Groupe
 

Cergy, le 23 mars 2015 – Organisée  tout au long du mois d’avril, la troisième édition du « mois du handicap SPIE » aura pour objectif de sensibiliser les salariés de SPIE au handicap sensoriel. Particularité pour 2015, l’opération est étendue aux filiales européennes du Groupe.

Mois du Handicap 2015

Défini comme une atteinte à l’un des cinq sens, le handicap sensoriel touche des millions de Français.  Le plus souvent, il s’agit de handicaps auditifs et visuels. Pour la 3ème édition de son « mois du handicap », SPIE sensibilise ainsi ses salariés à ces pathologies de nature et aux conséquences très variées. Fréquemment, celles-ci entraînent des restrictions d’activités dans la vie quotidienne et professionnelle. Dans certains cas, leurs symptômes donnent même lieu à une Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH).

Handicaps auditifs et visuels : des aménagements possibles

A elle seule, la déficience visuelle touche 1,7 millions de Français. Les personnes qui en souffrent rencontrent de multiples difficultés pour accéder à l’‘information ou pour se déplacer. « 56 % des personnes déficientes visuelles âgées de 20 à 59 ans ont un emploi », précise Alexandra Raimbault, responsable du développement des ressources humaines de SPIE. « Ce chiffre montre tous les efforts que nous avons encore à faire en termes d’intégration et d’aides spécifiques. » En fonction de la déficience visuelle détectée, différents types de dispositifs pourront être mis en place : éclairage spécifique, bureau et logiciels adaptés, reconnaissance vocale, etc.

Egalement très répandue, la déficience auditive touche 5 millions de Français. Selon le degré de surdité, comprendre l’information demandera plus ou moins d’efforts supplémentaires. Prothèses auditives, lecture labiale, langue des signes, langage parlé complété, matériel adapté… autant de dispositifs possibles pour accompagner les personnes touchées par ce handicap.

Tous concernés, tous mobilisés

Sur plus de 60 sites, les référents handicap de chaque filiale seront présents, accompagnés de bornes interactives et ludiques, comportant un quiz et des informations sur les handicaps sensoriels et la RQTH (reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé). Ambition : que chaque collaborateur ait une vision plus claire de « la politique handicap SPIE » et des moyens qui déployés pour maintenir dans l’emploi les personnes qui sont ou seront confrontées à un handicap. Toutes les entités du groupe SPIE ont également fait preuve de créativité pour organiser des événements en adéquation avec leurs besoins : concours photos pour que les collaborateurs s’expriment sur leur vision du handicap en entreprise, animations handisport, ateliers de sensibilisation sensorielle, dessin de fresque collective, diffusions de bandes-dessinées, de newsletters et de vidéos, causeries, quiz, remontées de bonnes pratiques, etc.

Autre objectif : encourager les collaborateurs à déclarer un éventuel handicap sensoriel. En effet, dès l’apparition d’un handicap, SPIE leur propose des solutions adaptées et individualisées pour leur permettre de se réadapter à leurs postes ou à leurs nouveaux métiers.

La politique handicap de SPIE : 4 axes prioritaires

Les référents handicap des différentes entités s’organisent en réseau et sont plus particulièrement chargés de piloter et de déployer au niveau local la Politique Handicap SPIE suivant quatre axes : maintien dans l’emploi, recrutement et intégration, sensibilisation et formation, ainsi que développement des achats auprès du secteur protégé. Ainsi, le mois du handicap SPIE propose un éclairage particulier sur les actions qui sont menées toute l’année par les référents handicap : des entretiens collectifs de recrutement, des participations à des forums pour recruter des alternants et des interventions dans des écoles d’ingénieurs sur le sujet de la diversité pour sensibiliser les futurs collaborateurs et managers du Groupe.

contacts

SPIE

Pascal Omnès
Directeur de la communication
Tél. : +33 (0)1 34 22 58 21
e-mail : pascal.omnes@spie.com

Alexandra Raimbault
Responsable du Développement des Ressources Humaines
Tél. : +33 (0)1 34 22 61 20
e-mail : a.raimbault@spie.com