Partager

Réalisations

  • Envoyer cette page par courriel.
  • Afficher la version PDF de cette page (nouvelle fenêtre).
  • Agrandir la taille du texte.Reinitialiser la taille du texte.Réduire la taille du texte.
20/09/2018
Pays-Bas

Nouvel éclairage LED en un temps record dans une usine d’embouteillage

SPIE et Veko remplacent le système d’éclairage de six grands halls le temps d’un arrêt pour maintenance

Au lieu des 5 à 6 semaines normalement nécessaires, SPIE n’a eu qu’une semaine pour remplacer l’éclairage des halls de production et des entrepôts d’Avandis à Zoetermeer par des luminaires LED. Ce changement devrait permettre de réduire considérablement la consommation d’énergie et la maintenance du site de production.

Avandis est une entreprise de premier plan qui développe et fabrique des boissons, et qui exploite l’usine d’embouteillage la plus moderne d’Europe, équipée de lignes de remplissage perfectionnées. Chaque année, le site de Zoetermeer remplit environ 32 millions de bouteilles de boissons alcoolisées haut de gamme. Chaque opération est conforme à la certification BRC-AA, dont les exigences de qualité sont les plus élevées de l’industrie alimentaire. Edward Peereboom, directeur technique et chef de projet chez Avandis, explique : « Cette certification de qualité est essentielle pour satisfaire nos clients exigeants. » 

SPIE intervient chez Avandis sur divers aspects de la gestion technique depuis un certain temps déjà et connaît bien les bâtiments et installations existants. SPIE connaît également les exigences de qualité d’Avandis, qui applique les normes de qualité les plus élevées en matière de sécurité alimentaire. Récemment, Edward a confié à SPIE l’installation des systèmes d’alarme incendie, d’alerte d’urgence et d’annonce sonore, et a ainsi pu mesurer son savoir-faire et ses compétences, notamment à travers le travail de Vincent Post, chef technicien de SPIE. Edward a impliqué l’équipe de SPIE dans les délibérations sur le nouveau système d’éclairage, un remplacement déjà proposé par Veko en 2015. À l’époque, seule une chaîne de production pouvait être équipée d’une nouvelle ligne d’éclairage, dont les luminaires étaient fixés par encliquetage. Face aux pannes récurrentes des lampes et à la dégradation des anciennes fixations et de l’éclairage, un nouveau système d’éclairage s’imposait. Edward a donc dû réaliser une analyse de rentabilité. 

Cette analyse a révélé que l’investissement serait amorti en cinq ans avec les systèmes Veko et les services d’installation et de maintenance de SPIE. Après approbation du projet par la direction, six nacelles élévatrices ont investi le site d’Avandis le vendredi 4 mai après-midi, dernier jour de production avant l’arrêt pour maintenance programmé la semaine suivante – unique chance de mettre en œuvre le projet d’éclairage. Dans le hall de production, seul l’intérieur des lignes d’éclairage a été remplacé, et de nouvelles lignes ont été installées dans les entrepôts. Au total, le projet a nécessité l’installation de plus de 900 mètres de lignes d’éclairage et de plus de 600 fixations. Vincent Post : « Les lampes LED sont préprogrammées, et nous avions installé l’équipement nécessaire en amont. Les techniciens Veko ont ainsi pu commencer immédiatement à retirer les anciennes lampes, tandis que leurs successeurs installaient les nouvelles fixations au fur et à mesure. L’opération s’est déroulée telle un engrenage de professionnels à travers l’usine. » Edward Peereboom confirme : « Entre les lignes de production de l’usine se nichent de nombreux points délicats. Je me suis également rendu compte que nous étions un client exigeant. Nous démarrions chaque journée par une réunion de chantier axée sécurité, au cours de laquelle nous discutions des risques, de leur gestion et des choses à retenir de la veille. » Six halls (production, entreposage et transport) ont été traités un par un. Le samedi, l’opération était achevée dans l’usine d’embouteillage, et le mercredi après-midi, tout était bouclé. Les finitions prirent un peu plus de temps que prévu, mais au redémarrage des lignes de production après la fête de l’Ascension, tout était en place. 

Edward Peereboom : « Les collaborateurs sont satisfaits : l’amélioration est incontestable. Nous devons encore gérer des conséquences de l’éclairage LED que nous n’avions pas prévues. Malheureusement, une armoire de commande se retrouve dans l’ombre d’une passerelle, ce qui empêche les opérateurs de voir leur écran d’ordinateur. » Ronald Dercksen, responsable de compte chez SPIE, confie : « C’est une nouvelle leçon pour nous. » La gestion de ce type d’opération est particulièrement importante. Et les deux parties communiquent volontiers. Ronald Dercksen explique : « Nous communiquons très ouvertement, même lorsque les choses ne se passent pas aussi bien que prévu. C’est un atout pour moi d’être toujours informé et impliqué dans la recherche de solutions. C’est aussi très bien qu’Edward veuille s’impliquer et soit ouvert et honnête. La communication est directe et nous savons ce que nous pouvons attendre les uns des autres. » 

Edward Peereboom : « La valeur ajoutée de SPIE réside dans sa connaissance de nos installations. Nous avons besoin d’un partenaire capable de nous soutenir dans la maintenance et l’optimisation de nos équipements en nous simplifiant la tâche. SPIE répond à tous ces critères. » Dans cette mission, Edward donne à Vincent Post un rôle de premier plan pour sa capacité à se repérer sur le site, sa connaissance des installations et sa flexibilité. Construite au fil du temps, cette collaboration est fructueuse pour les deux parties. Edward salue l’attitude de Gijs van Oevelen, le chef de projet, chez qui il reconnaît un responsable compétent et un très bon communicant : « Il fait ce que j’attends d’un chef de projet, et c’est très appréciable. »  

Alors que la production devrait augmenter de 25 % cette année, une installation efficace des sites est un vrai plus. Ronald, qui travaille lui-même sur le segment de marché des « e-fficient buildings », a ainsi déjà présenté Edward à ses collègues du secteur « Industry Services » : « SPIE propose une large gamme de services, et le client doit pouvoir en profiter. L’union fait la force, telle est notre philosophie One SPIE. » Edward envisage un avenir avec SPIE : « SPIE possède l’expertise dont nous avons besoin pour optimiser notre production et innover. Nous devons pouvoir nous concentrer sur notre cœur de métier. »