Partager

Actualités

  • Envoyer cette page par courriel.
  • Afficher la version PDF de cette page (nouvelle fenêtre).
  • Agrandir la taille du texte.Reinitialiser la taille du texte.Réduire la taille du texte.
03/04/2008
Communiqué
Résultats 2007

Une performance exceptionnelle, l'affirmation d'un modèle de croissance

Avec deux ans d'avance sur son plan de marche, SPIE a réalisé en 2007 une très bonne performance économique. Le chiffre d'affaires approche les 3,5 milliards d'euros en progression de 30 %* par rapport à 2006 et le résultat opérationnel courant (EBIT) augmente de 42 % pour atteindre 137,5 millions d'euros. L'EBITDA atteint, quant à lui, 162 millions d'euros. Les ressources financières du groupe ont également bien progressé avec un cash flow opérationnel nettement supérieur au résultat attendu. Deux leviers ont contribué à ce succès : l'amélioration du résultat d'exploitation et celle du besoin en fond de roulement. Les signes forts perçus par la communauté financière concernant la capacité de SPIE à respecter, voire à dépasser, ses objectifs, ont autorisé la restructuration dès 2007 de la dette au niveau de Financière SPIE (société holding qui détient SPIE SA). Le coût moyen de l'endettement du groupe s'en trouve sensiblement abaissé et permet à SPIE de financer et d'accélérer son développement. Ce refinancement a également permis d'augmenter la part de l'actionnariat salarié, qui est passée de 8,75 % à 12,75 %, preuve de la confiance et de l'engagement des salariés dans le projet de SPIE. * y compris SPIE Matthew Hall. L'ensemble des activités du groupe a progressé à un rythme très élevé par croissance organique, proche de 8 %. La hausse très significative du chiffre d'affaires est également due au montant historique, plus de 600 millions d'euros, de chiffre d'affaires acquis par croissance externe. Les activités de spécialités ont bénéficié de la forte relance énergétique, que ce soit dans le secteur nucléaire en France ou celui des services pétroliers avec une consolidation des positions du groupe en Afrique et au Moyen-Orient. Hors SPIE Matthew Hall, qui a rejoint le groupe en septembre 2007, et hors SPIE Rail cédée au printemps de la même année, le chiffre d'affaires s'élève à 2 952 millions d'euros, en progression de 9,7 % par rapport à 2006. Le résultat opérationnel courant atteint 121,5 millions d'euros, soit 4 % du chiffre d'affaires, en augmentation de plus de 25 % par rapport à 2006. Répartition du chiffre d'affaires 2007 (Fichier PDF)

Perspectives

Au terme de l'exercice 2007, les perspectives du SPIE sont particulièrement attrayantes. Les mouvements d'externalisation des activités de maintenance et l'augmentation structurelle de l'électricité et de la mécanique dans les investissements tertiaires et industriels associée aux conséquences du Grenelle de l'environnement, contribueront à conforter la croissance des marchés sur lesquels le groupe a déjà des positions fortes et à maintenir la croissance organique de SPIE à un niveau élevé. L'essor du marché énergétique apporte également au groupe SPIE un excellent environnement de croissance. Dans le secteur nucléaire, SPIE bénéficie d'un marché porteur en maintenance électrique et mécanique des centrales nucléaires et des installations du cycle du combustible nucléaire. Le lancement du réacteur EPR représente une source de croissance complémentaire sur le long terme. Après une année 2007 de très forte croissance, le marché des services pétroliers reste particulièrement bien orienté pour les prochaines années. "L'année 2007 marque la fin du processus de repositionnement stratégique de notre groupe sur ses métiers de services techniques de proximité et l'affirmation de notre modèle de développement fondé sur une croissance rentable et génératrice de cash. Nous sommes en avance de deux ans sur notre plan de marche et progressons plus vite que nos concurrents. Des valeurs fortes et partagées, une stratégie claire, une organisation adéquate, une gestion solide, tels sont les principes qui fondent aujourd'hui notre croissance" a déclaré Gauthier Louette, directeur général du groupe SPIE. "Tout en poursuivant notre politique d'acquisition de sociétés spécialisées en France, nous avons franchi un cap significatif dans notre ambition de devenir le numéro un européen de notre secteur d'activité en réalisant deux acquisitions majeures, Controlec aux Pays-Bas et Matthew Hall au Royaume-Uni. SPIE Matthew Hall constitue désormais la première filiale de SPIE en chiffre d'affaires et a fait croître la part d'activité du groupe réalisé hors France de 28 à 40 %" a déclaré Jean Monville président du groupe SPIE. Contacts Presse

SPIE SA
Pascal Omnès
Directeur de la Communication
Tél. : +33 (0)1 34 22 58 21
e-mail : pascal.omnes@spie.com

Agence Droit Devant
Philippe Hériard
Tél. : +33 (0)1 45 77 02 45
e-mail : heriard@droitdevant.fr