Partager

Actualités

  • Envoyer cette page par courriel.
  • Afficher la version PDF de cette page (nouvelle fenêtre).
  • Agrandir la taille du texte.Reinitialiser la taille du texte.Réduire la taille du texte.
15/04/2013
Communiqué
Résultats 2012 - Tous les objectifs atteints

Cergy, le 15 avril 2013 - Dans un environnement économique difficile en Europe, SPIE a réalisé en 2012 une performance financière très satisfaisante marquée par la progression de son chiffre d’affaires, un rythme soutenu d’acquisitions et l’amélioration de sa marge bénéficiaire.

Le Groupe atteint tous ses objectifs de performance, aussi bien en termes de marge que de volume d’affaires, de cash et de prise de commandes. Un résultat qui confirme la pertinence de son modèle d’entreprise, ainsi que la qualité de son positionnement sur ses marchés.

Exercice 2012 :

  • Activité pro forma : 4,217 milliards d’euros (+ 4,3 %)
  • EBIT pro forma : 242,9 millions d’euros (+ 9,8 %)
  • Croissance externe : 11 sociétés, 169 millions d’euros acquis
  • Carnet de commandes au 31/12/12 : 2,563 milliards d’euros (+ 7 %)
  • Effectifs : 30 200 collaborateurs

L’activité consolidée de 4,217 milliards d’euros, en progression de 4,3 %, résulte du maintien de la croissance organique du Groupe, 2,1 % en France, ainsi que de la poursuite de la croissance externe, avec un chiffre d’affaires acquis de 169 millions d’euros. La part de l’activité réalisée hors de France poursuit sa progression pour atteindre 35 % en 2012.

L’EBIT s’améliore pour la huitième année consécutive : il s’établit à 242,9 millions d’euros, en hausse de 9,8 %, soit une rentabilité de l’activité de 5,8 %. Ce résultat, un des meilleurs de la profession en 2012, traduit la capacité du Groupe à se développer dans la durée sans sacrifier ses marges, et témoigne d’un positionnement réussi sur les budgets de fonctionnement de ses clients (Opex) favorisant la récurrence de l’activité. Dans le cadre de son second LBO lancé en 2011, et après le succès de l’émission d’un emprunt obligataire de 375 millions d’euros, SPIE garde une bonne avance sur son plan de marche. Un cash flow disponible élevé a rendu possible un désendettement supérieur aux objectifs, avec un ratio dette nette / EBITDA proche de 4 en fin d’année.

Activité pro forma (en millions d'euros) 2011 2012 Δ %
SRM (1) France 2 088 2 171 4,0 %
SRM Europe 998 1 004 0,6 %
SPIE Nucléaire 194 200 3,0 %
SPIE Communications 326 382 17,4 %
SPIE Oil & Gas Services 437 459 5,0 %
TOTAL 4 042 4 217 4,3 %

 (1) Services Régionaux Multitechniques

Le bon équilibre entre ses quatre segments stratégiques « Energies » (26 %), « e-fficient building » (32 %), « Smart city » (25 %) et « Industry services » (17 %) a permis au Groupe de progresser malgré la crise en Europe.

Energies

Les énergies renouvelables (hydroélectricité, biomasse, éolien, solaire…) sont devenues des activités récurrentes. Le développement de ces sources d’énergie bas carbone réparties sur les territoires induit des travaux de reconfiguration des réseaux pour les connecter. Dans le secteur du nucléaire, les perspectives sont favorables, notamment du fait des modifications post Fukushima et des travaux d’extension de la durée de vie des centrales.
Sur les marchés internationaux du pétrole-gaz, l’activité de SPIE a progressé de 5 % dans un contexte de hausse du baril à 110 US dollars. SPIE a renforcé sa présence au Moyen-Orient : citons les nouveaux contrats avec SATORP en Arabie saoudite dans les domaines du support à l’exploitation et du commissioning, ainsi que la formation de 350 opérateurs et techniciens en Irak pour Lukoil. En Afrique de l’Ouest et en Asie du Sud-est, la croissance a continué à être très forte.

e-fficient building

L’engagement de SPIE dans la performance énergétique des bâtiments se traduit par une présence depuis la conception-réalisation des bâtiments basse consommation jusqu’à leur exploitation et maintenance au travers de son offre de Facility Management. SPIE a réalisé une année satisfaisante grâce à la bonne tenue de secteurs comme les systèmes de communications, la maintenance tertiaire et la réhabilitation de logements collectifs. Le développement des data centers constitue également pour SPIE une opportunité de mettre en œuvre la palette de ses compétences et savoir-faire dans les domaines de l’électricité, du génie climatique et des TIC. L’acquisition d’APX fait de SPIE Communications l’un des acteurs majeurs de l’infogérance dans le domaine des postes de travail, réseaux et serveurs.

Smart city

Le marché de l’aménagement « intelligent » des villes est resté soutenu en raison des besoins croissants en efficacité énergétique et en infrastructures de communication : Infrastructures de recharge pour les véhicules électriques, équipements de santé publique, réseaux numériques urbains à très haut débit (FTTH et mobiles 4G), vidéoprotection urbaine, éclairage intelligent… Quatre contrats de partenariat public-privé (PPP) ont ainsi été signés durant l’année en éclairage public et systèmes de signalisation. Notons également l’acquisition de Van der Donk aux Pays-Bas qui renforce la position de SPIE dans les infrastructures optiques de communication.

Industry services

L’expertise et la proximité de SPIE dans les domaines des services à l’industrie ont permis de maintenir un bon niveau d’activité, en particulier dans les secteurs de la pharmacie, la cosmétique, l’aéronautique et l’agroalimentaire.

Des atouts en 2013

En dépit d’une conjoncture économique qui s’annonce encore difficile en Europe, SPIE compte sur la pertinence de sa stratégie et la qualité de ses équipes pour tenir son cap en 2013 :

  • Le Groupe bénéficie d’une bonne présence dans des secteurs porteurs, tels que les marchés de l’énergie et des services de communications, et aborde 2013 avec un carnet de commandes pour l’année en hausse de 10 % par rapport à 2012.
  • L’engagement précoce du Groupe dans l’économie verte lui permet de bénéficier des développements des services liés à la convergence entre maîtrise énergétique et infrastructures intelligentes.
  • SPIE entend maintenir un rythme de croissance externe soutenu en 2013 : plus de 100 millions d’euros de chiffre d’affaires ont déjà été acquis depuis le début de l’année. Avec le rachat d’IS&P (Infrastructure Services and Projects) à l’opérateur de télécommunications KPN, les Pays-Bas deviennent le deuxième marché de SPIE hors de France. L’acquisition de Plexal Group en Australie permet au Groupe d’étendre son offre de services pétroliers dans la région Asie Pacifique.


« En 2013, SPIE va poursuivre sa trajectoire de croissance rentable et continuer son développement en Europe du Nord. Soutenue par nos actionnaires financiers, cette ambition est portée par nos collaborateurs dont la moitié est aujourd’hui actionnaire de l’entreprise.» a déclaré Gauthier Louette, président-directeur général de SPIE.

contacts

SPIE SA

Pascal Omnès
Directeur de la communication
Tél. : +33 (0)1 34 22 58 21
e-mail : pascal.omnes@spie.com

Agence Droit Devant

Philippe Hériard
Tél. : +33 (0)1 39 53 53 33
e-mail : heriard@droitdevant.fr