Partager

Actualités

  • Envoyer cette page par courriel.
  • Afficher la version PDF de cette page (nouvelle fenêtre).
  • Agrandir la taille du texte.Reinitialiser la taille du texte.Réduire la taille du texte.
11/03/2015
Communiqué
Résultats 2014 - Une nouvelle année de performance solide

Cergy, le 11 mars 2015

 

Faits marquants :
- Production en hausse de 14,5 % en 2014
- Résilience de la croissance organique et acquisitions bolt-ons
- Rentabilité en hausse, forte génération de cash et poursuite du deleveraging
- Poursuite de l’intégration de SPIE GmbH, plus importante acquisition réalisée par le Groupe
- Renforcement de nos compétences ICT grâce à plusieurs acquisitions ciblées
- Succès du refinancement de la dette afin d’optimiser la structure financière et gagner en flexibilité

Chiffres clés de l’exercice

  • Chiffre d’affaires : 5,22 milliards d’euros (+14,5 %, +0,1 % à périmètre comparable)
  • EBITA(1) : 334 millions d’euros (+12,1 %)
  • Marge d’EBITA : 6,4 % (+22 points de base par rapport à 2013 pro forma(2))
  • Acquisitions : ajout de 212 millions d’euros de chiffre d’affaires en année pleine
  • Ratio de cash conversion(3) : 102 %
  • Ratio de leverage(4) : réduit de 3,9x à 3,4x
     

(1) Résultat opérationnel ajusté avant amortissement des goodwills affectés, avant impôt et résultat financier.
(2) Données pro forma 12 mois pour l’exercice 2013 incluant l’ensemble des acquisitions réalisées en 2013 et notamment les activités de SPIE GmbH (ex-Hochtief Services Solutions), comme si ces acquisitions avaient été réalisées au 1er janvier 2013.
(3) Cash-flow des opérations (EBITA + amortissements + variation du besoin en fonds de roulement et des provisions de l’exercice liée aux charges et produits intégrés à l’EBITA - investissements hors acquisitions) / EBITA.
(4) Dette financière nette / EBITDA pro forma.


Gauthier Louette, Président-directeur général a déclaré : « Nous avons enregistré une nouvelle année de croissance, marquée par un chiffre d’affaires et des résultats en hausse et ce pour la dixième année consécutive. Nous avons atteint tous les objectifs financiers que le Groupe s’était fixés pour 2014 tant en termes de volumes, que de marges et de génération de cash. SPIE affiche une performance résiliente en France malgré un contexte économique difficile. L’intégration de SPIE GmbH s’est bien déroulée et toutes nos autres unités opérationnelles ont affiché de beaux progrès ».

 

Chiffre d'affaires (millions d'euros) 2014 2013 ∆ %
France 2 389,0 2 446,6 -2,4
Germany and Central Europe 787,4 294,8 +167,1
North-Western Europe 1 207,7 1 054,8 +14,5
Oil & Gas and Nuclear 836,2 764,8 +9,3
TOTAL 5 220,4 4 561,1 +14,5

 

EBITA (millions d'euros) 2014 2013 ∆ %
France 161,3 160,3 +0,6
Germany and Central Europe 27,7 14,9 +85,9
North-Western Europe 52,0 44,8 +16,1
Oil & Gas and Nuclear 75,6 66,8 +13,2
Holdings 17,4 11,2 ns
TOTAL 334,0 298,0 +12,1
Marge d'EBITA 6,4 % 6,5 % -13pb
       
  2014 2013 PF
Marge d'EBITA 6,4 % 6,2 % +22pb


Le chiffre d’affaires de l’exercice atteint 5,22 milliards d’euros, en ligne avec les objectifs annoncés par le Groupe en juillet 2014. Le chiffre d’affaires progresse de 14,5 % sous l’effet de la consolidation en année pleine des activités de SPIE GmbH (ex-Hochtief Service Solutions) acquises en septembre 2013 et des acquisitions de taille plus réduite de l’exercice. En organique, l’activité est stable (+0,1 %).

L’EBITA s’établit à 334 millions d’euros soit une augmentation de 12,1 % sous l’effet des acquisitions et des bonnes performances du segment Oil & Gas and Nuclear. Comparée aux données 2013 pro forma, la marge d’EBITA marque une amélioration de 22 points de base à 6,4 %. SPIE affiche ainsi un niveau de rentabilité parmi les meilleurs de son secteur en Europe.

Revue sectorielle

Le segment France a fait preuve de résilience dans un contexte économique difficile, caractérisé notamment par la baisse de l’activité auprès des collectivités publiques. Le chiffre d’affaires a reculé de 2,4 % (-2,9 % en organique). Cependant, une approche sélective dans les prises de commande, une exécution rigoureuse des contrats et une attention continue portée aux coûts opérationnels se sont traduits par un EBITA stable et une marge d’EBITA en hausse de 20 points de base à 6,8 %.

Sur le segment Germany & Central Europe, l’année a été consacrée avec succès à l’intégration des activités de SPIE GmbH acquises en septembre 2013. Le chiffre d’affaires a progressé de 9,4 % par rapport aux données 2013 pro forma en tenant compte des acquisitions de 2014 en Allemagne et en Suisse. Le recul organique de l’activité de 1,7 % reflète l’arrêt volontaire de contrats défavorables et la priorité donnée à l’intégration et l’optimisation des organisations. La marge a reculé de 3,8% (pro forma 2013) à 3,5 % sur l’année 2014 reflétant l’intégration de SPIE GmbH mais a progressé nettement entre le premier et le second semestre.

Le chiffre d’affaires du segment North-Western Europe a progressé de 14,5 % sous l’effet des acquisitions de 2013 et 2014. Il a également enregistré un bon niveau de croissance organique au Royaume-Uni et aux Pays-Bas. La rentabilité a progressé dans les trois marchés clés de ce segment.

Le segment Oil & Gas and Nuclear affiche une forte croissance de son activité de 9,3 %, reflétant les excellents progrès réalisés par le Groupe dans les activités de maintenance et de services pour l’Oil & Gas, ainsi qu’un développement régulier des activités liées au Nucléaire. La croissance de l’activité Oil & Gas a également été fortement dynamisée par l’accélération ponctuelle des livraisons dans notre activité de produits tubulaires par notre JV angolaise au cours des 9 premiers mois de l’exercice. La marge d’EBITA a progressé de 30 points de base à 9,0 %.

SPIE capitalise sur des tendances fortes

Le groupe SPIE favorise la convergence des technologies au service de l’économie verte, en capitalisant sur certaines tendances structurelles fortes.

Efficacité énergétique : en France, SPIE a remporté son premier appel d’offre public de performance énergétique pour la rénovation des systèmes de chauffage et d’eau chaude sanitaire de 7 lycées de Vendée et de Mayenne. SPIE s’engage à réduire les consommations d’énergie de plus de 20 %. SPIE a également remporté l’appel d’offre relatif à l’exploitation des installations thermiques de tous les bâtiments de la ville de Dieulouard, dans l’est de la France. D’une durée de 8 ans, ce contrat avec engagement d’économies d’énergie a pour objectif l’allégement de 30 % de la facture énergétique de la municipalité. Les exigences croissantes en matière de diminution des consommations d’énergie et d’amélioration des processus offrent à SPIE des opportunités d’accompagner ses clients industriels tout au long de leur chaîne de valeur. Ainsi à Mettlach, en Allemagne, le Groupe a installé une centrale de cogénération haute performance pour l’usine Villeroy & Boch, permettant de réaliser des économies d’électricité de l’ordre de 25 % et de réduire les émissions de CO2 de plus de 5 000 tonnes par an. Citons également la solution d’approvisionnement énergétique mise en œuvre par SPIE sur le site de Takeda à Singen (Bade-Wurtemberg) en Allemagne pour garantir au laboratoire une réduction drastique de ses coûts énergétiques et de ses émissions de CO2. Cette solution a permis à SPIE de remporter le ‘Contracting Award 2014’- Oscar de l’efficacité énergétique décerné par l’association allemande pour l’efficacité énergétique.

Transformation du mix de production et de distribution énergétiques: SPIE propose une large gamme de ressources, compétences et services, ayant pour objectif d’améliorer les modes d’exploitation, de production et de transport de l’énergie. Aux Pays-Bas, SPIE a réalisé une sous-station on-shore destinée à être reliée à deux parcs éoliens off-shore qui fourniront de l’électricité à 785 000 foyers. Engagé auprès des opérateurs dans le développement des transports durables, le Groupe a installé pour Tesla Motors en France, au Luxembourg et en Belgique, son réseau de recharge rapide de véhicules électriques. Dans le secteur Oil & Gas, SPIE a remporté auprès de Total un contrat de mise en service de son projet d’exploration/production offshore en eaux profondes de Moho Nord au Congo.

Déploiement de nouvelles technologies et de services innovants : positionnée sur le marché porteur de l’efficacité énergétique et des systèmes d’information, de communication et des automatismes des bâtiments, SPIE a réalisé pour TDF la transformation d’un de ses bâtiments en data center à la pointe de la technologie en matière d’efficacité énergétique. La mise en place de deux groupes froids permettra d’assurer le rafraîchissement des locaux sans compression mécanique dès que la température extérieure est inférieure à 12°C. SPIE a aussi réalisé pour Airbus la ligne d’assemblage des mats de moteurs A330 neo destinées aux premiers avions de série.

Renouvellement et amélioration d’infrastructures : dans le secteur nucléaire, SPIE a obtenu deux nouveaux contrats de démantèlement pour les centrales de Creys-Malville et du Bugey. SPIE a également réalisé la rénovation électromécanique de 3 écluses pour favoriser le désengorgement du trafic fluvial entre les Pays-Bas et la Belgique. Au Royaume-Uni, SPIE a réalisé la conception et l’installation d’un nouveau système d’éclairage par LED pour le tunnel de Meir permettant de réduire les coûts de maintenance de 80 %, tout en améliorant la sécurité des conducteurs.  

Acquisitions

Conformément à ses objectifs stratégiques à long terme, SPIE a réinvesti une partie de sa trésorerie disponible dans des acquisitions ciblées, principalement en dehors de France. Un des principaux développements cette année a été le déploiement d’un réseau et d’une expertise européens dans le domaine des solutions et services ICT avec les acquisitions de Fleischhauer en Allemagne et celles de Viscom et connectis en Suisse. Au Royaume-Uni, l’acquisition de Scotshield permettra d’offrir une gamme de services d’installation et de maintenance d’équipements de sécurité étoffée (incendie, contrôle d’accès, vidéo- surveillance).

Au total, les acquisitions réalisées en 2014 représentent un chiffre d’affaires additionnel de 212 millions d’euros en année pleine et ont un effet positif immédiat sur les résultats nets consolidés du Groupe.

Financement- Bilan

Le ratio de « cash conversion » s’est maintenu à un niveau élevé, à 102 %. La dette financière nette du Groupe diminue de 85 millions d’euros sur l’exercice après prise en compte du financement des acquisitions pour 74 millions d’euros. Cette réduction contribue à une diminution du levier de 3,9x à 3,4x (-0,5x).

En janvier 2015, SPIE a refinancé avec succès une partie de sa dette, levant plus de 800 millions d’euros. Suite au refinancement, SPIE a réduit le coût de sa dette, allongé les maturités de remboursement et a amélioré sa flexibilité stratégique.

Perspectives

SPIE poursuit la mise en œuvre de son modèle d’entreprise en capitalisant sur les tendances sous-jacentes porteuses de croissance  et d’amélioration de la marge tout en maintenant une grande sélectivité des contrats et un contrôle opérationnel strict.

En ligne avec son plan stratégique, SPIE vise à utiliser une partie de sa forte génération de cash-flow pour jouer un rôle actif dans la consolidation de son secteur en Europe à travers des acquisitions ciblées destinées à renforcer son maillage géographique et à enrichir son offre de services.

L’introduction en Bourse reste un objectif stratégique du Groupe. Cependant, son calendrier n’est pas arrêté à ce stade.

contacts

SPIE

Pascal Omnès
Directeur de la communication
Tél. : +33 (0)1 34 22 58 21
pascal.omnes@spie.com

Rémy Dumoulin
Directeur relations investisseurs
Tél. : +33 (0)1 34 22 53 70
remy.dumoulin@spie.com

Brunswick

Agnès Catineau
Tél. : +33 (0)1 53 96 83 84
acatineau@brunswickgroup.fr