Partager

Actualités

  • Envoyer cette page par courriel.
  • Afficher la version PDF de cette page (nouvelle fenêtre).
  • Agrandir la taille du texte.Reinitialiser la taille du texte.Réduire la taille du texte.
29/07/2021
Annonce
Résultats du 1er semestre 2021

- Production et EBITA d’ores et déjà supérieurs aux niveaux pré-crise
- Accélération de la baisse du levier financier grâce à une forte amélioration du BFR
-
Révision à la hausse des perspectives 2021

Résultats semestriels solides, production et EBITA d’ores et déjà supérieurs aux niveaux pré-crise

- Production : 3 296,5 millions d’euros, en hausse de +9,1 % par rapport au S1 2020 (organique : +9,7 %)
- Très forte croissance au T2 (organique : +19,1 %), par rapport à un faible T2 2020, impacté par des confinements stricts
- Production du S1 supérieure de 1,7 % à celle du S1 2019R[1] (en ligne en base organique)
- EBITA : 159,7 millions d’euros, en nette hausse de +71,2 % par rapport au S1 2020 ; en progression de 2,1 % par rapport au S1 2019
- Marge d’EBITA : 4,8 %, en hausse de +170 pb par rapport au S1 2020 et d’ores et déjà de retour au niveau du S1 2019R
- Fort rebond du résultat net (part du Groupe), à 57,1 millions d’euros

Dynamisme des acquisitions bolt-on, centrées sur les priorités stratégiques du Groupe

- 6 acquisitions depuis le début de l’année, représentant une production annualisée totale de 192 millions d’euros
- Centrées sur le segment Germany & Central Europe et les services liés aux technologies de l’information et de la communication

Excellente performance en matière de besoin en fonds de roulement, entraînant une accélération de la baisse du levier financier

- Très nette amélioration sous-jacente du besoin en fonds de roulement sur 12 mois, de 7 jours de production
- Réduction de la dette nette de 83 millions d’euros par rapport à juin 2020 malgré le remboursement des reports de cotisations sociales et d’impôts de 2020, la reprise du versement de dividende et une activité M&A dynamique
- Baisse significative du levier financier à fin juin 2021 : 3,0x contre 3,6x à fin juin 2020

Révision à la hausse des perspectives 2021

- Production égale ou supérieure au niveau de 2019
- Marge d’EBITA au niveau de 2019 : 6,0 %
- Acquisitions bolt-on : production annualisée acquise en 2021 bien supérieure à 200 millions d’euros
- Forte réduction du levier financier[2], désormais attendu autour de 2,0x en fin d’année.

 

Gauthier Louette, Président-directeur général, a déclaré : « SPIE a enregistré de solides résultats au premier semestre, avec une production et un EBITA d’ores et déjà supérieurs aux niveaux d’avant-crise. Une fois encore, je suis particulièrement satisfait de la remontée rapide de notre marge ainsi que de notre excellente performance en matière de besoin en fonds de roulement, qui ont permis d’accélérer la baisse du levier financier du Groupe. Les acquisitions « bolt-on » ont été dynamiques et centrées sur le segment Germany & Central Europe ainsi que sur les services liés aux technologies de l’information et de la communication, conformément à nos priorités stratégiques. Cette forte performance du modèle d’entreprise de SPIE nous conduit à réviser à la hausse nos perspectives pour l’ensemble de l’année.
SPIE va clairement bénéficier d’une conjonction sans précédent de tendances positives liées à l’efficacité énergétique, l’électrification, les énergies bas carbone, l’écomobilité et la transformation numérique. De telles tendances, renforcées par les plans de relance à venir, amélioreront notre croissance et notre marge dans les prochaines années. Le développement durable est au cœur de notre activité et de nos politiques internes, comme nous le montrerons plus en détail lors de notre journée investisseurs dédiée à l’ESG, le 20 septembre prochain
».

 

Retrouvez l'intégralité des résultats du premier semestre 2021 ici

 

[1] Retraités pour tenir compte de la contribution de l’activité de maintenance globale d’installations en milieu scolaire de SPIE UK, réintégrée au périmètre des activités poursuivies en juin 2020 (faisant précédemment l’objet d’un processus de cession)

[2] Dette nette à fin décembre / EBITDA pro forma pour l’ensemble de l’année (hors impact de la norme IFRS 16)

SPIE

Pascal Omnès

Directeur de la communication Groupe

Tel. + 33 (0)1 34 41 81 11
pascal.omnes@spie.com

SPIE

Thomas Guillois

Directeur des relations investisseurs

Tel. + 33 (0)1 34 41 80 72
thomas.guillois@spie.com

IMAGE 7

Laurent Poinsot

Tel. + 33 (0)1 53 70 74 77
lpoinsot@image7.fr