Partager

Actualités

  • Envoyer cette page par courriel.
  • Afficher la version PDF de cette page (nouvelle fenêtre).
  • Agrandir la taille du texte.Reinitialiser la taille du texte.Réduire la taille du texte.
26/11/2020
Communiqué
SPIE remporte le contrat de maintenance du premier parc photovoltaïque flottant de CNR (Compagnie Nationale du Rhône)

Cergy, le 26 novembre 2020 – La division Industrie de SPIE Industrie & Tertiaire, filiale française du groupe SPIE, leader européen indépendant des services multi-techniques dans les domaines de l’énergie et des communications, remporte l’appel d’offres relatif au contrat de maintenance préventive et corrective du premier parc photovoltaïque flottant de CNR (Compagnie Nationale du Rhône) sur le lac de la Madone à Mornant et Chabanière dans le Rhône (69). Reconnue pour son expertise dans le domaine de la maintenance photovoltaïque et pour son maillage fort sur le territoire national, la division Industrie s’engage ainsi pour une période de 5 ans aux côtés de CNR.

Une équipe spécialiste de la maintenance photovoltaïque

La division Industrie de SPIE Industrie & Tertiaire a été retenue pour son savoir-faire et son expérience de plus de 10 ans dans le domaine de la maintenance photovoltaïque. Une dizaine de techniciens pilote ce contrat. Ils assureront l’entretien et la supervision 7j/7, 24h/24 de la première centrale flottante du lac de la Madone, opérationnelle depuis décembre 2019. Celle-ci comprend :

- 630 panneaux photovoltaïques flottants
- 7 ancres et des câbles sous l’eau
- 3 onduleurs photovoltaïques
- 1 cellule HTA[1]

L’entretien régulier des équipements, les contrôles de qualité pour prévenir le vieillissement de la centrale et les éventuels problèmes techniques, sont prévus dans le contrat. Tous les deux ans, un géomètre interviendra pour vérifier la stabilité de la plateforme et, à la demande du client, des scaphandriers effectueront un contrôle visuel des fixations et des câbles immergés.

« SPIE dispose de l’une des rares entités dédiées à la maintenance photovoltaïque, avec des experts et des relais dans toute la France. Ils travaillent aussi bien avec leur propre logiciel GMAO[2] qu’avec ceux des clients. Les équipes savent s’adapter », explique Philippe de Lastic, chef de service Énergies au sein de la division Industrie. « Tous nos techniciens ont suivi une formation sauvetage aquatique et sont habilités en HTA[3] pour accéder à la cellule haute tension du parc ».

« Nous avons eu l’occasion de collaborer avec les équipes de la division Industrie avant la signature du contrat lors de la construction de deux centrales solaires : la première d’une puissance de 3 mégawatts à Villebois (01) en 2019 et la seconde, actuellement en cours de construction, de 18 mégawatts à Beaucaire (30). SPIE s’impose par ses compétences techniques très pointues dans le domaine de la maintenance photovoltaïque. La proximité des équipes sur le terrain et leur disponibilité sont des signaux encourageants pour poursuivre et développer notre partenariat industriel », déclare Nicolas Court responsable du Département Opérations à la Direction des Nouvelles Energies de la CNR.

Une installation conçue dans le respect de la biodiversité du bassin

La plateforme solaire flottante mesure 2500m², ce qui représente 4% de la surface globale du bassin d’irrigation agricole sur lequel elle est installée. Cette installation permet de produire 250 MWh par an, soit la consommation d’électricité de cinquante-sept foyers.

Deux types de frayères à poissons ont également été installés au fond du lac afin de nicher et nourrir la faune aquatique. Les câbles sous l’eau sont protégés dans des fourreaux immergés qui n’impactent en rien la faune aquatique. De plus la plateforme est constituée de plastique recyclable. « 2500 m² sont donc consacrés à produire de l’énergie verte, ce qui s’inscrit parfaitement dans nos engagements liés à la transition énergétique et au développement durable », déclare Philippe de Lastic.

Le marché des énergies solaires et photovoltaïques est à la fois prometteur et respectueux de la biodiversité : « nous sommes fiers d’avoir fait le choix de nous positionner sur ce marché porteur en France et d’en être devenus l’un des acteurs référents », conclut Fabien Bercet, chef de département Energie & Process Industriel de SPIE Industrie & Tertiaire – division Industrie.

 

[1] L'appareillage électrique à haute tension (interrupteurs, disjoncteur, sectionneurs, etc.) est en général installé dans des cellules, armoires métalliques modulaires qu'on assemble et relie entre elles. Ces cellules sont installées en bâtiment.

[2] La gestion de maintenance assistée par ordinateur

[3] Un poste HTA/BT (ou poste de transformation HTA/BT) est un local, inaccessible au public, assurant la liaison entre le réseau haute (tension HTA (HTA) et le réseau basse tension (BT).

SPIE

Pascal Omnès

Directeur de la communication Groupe

Tel. + 33 (0)1 34 41 81 11
pascal.omnes@spie.com

SPIE France

Sandra Beau

Direction de la communication

Tel. + 33 (0)1 34 41 88 61
sandra.beau@external.spie.com

SPIE Industrie & Tertiaire - Division Industrie

Stéphanie Avenard

Responsable communication

Tel : +33 (0)6 34 66 50 06
stephanie.avenard@spie.com

Agence Shan

Lola Gozlan

Consultante en relations presse

Tel. + 33 (0)1 44 50 58 72
lola.gozlan@shan.fr